Il y a un mouvement du coeur qui
semble copier la mémoire de la
nature et de la vie, vie et nature
qui se servent du temps pour
renverser son aller inéluctable
en reproduisant les mouvements,
en réitérant leurs formes. Le
grain de blé se copie lui-même
en mourant sous terre dans une
multitude de possibilités nouvelles.

Alvaro Vargas

 

 

C'est dnas les profondeurs les
plus secrètes de sont être
dans les zones les plus troubles,
mais aussi les plus lumineuses
que l'homme vit sa condition humaine.
Ce qui est réel, ce ne sont pas
les ondoiements perpétuellement
changeants du monde sensible,
mais l'immensité inépuisable de
la vie intérieure, immatérialisée,
dont Dieu est l'unique promoteur.

Valentine Marcadé